• Paragraphe 1
  • Paragraphe 2

        Un chien dort la nuit, mais aussi souvent dans la journée. Il a la faculté d'avoir un sommeil léger dans la journée. Il ouvre souvent les yeux pour savoir ce qui se passe. La nuit, il est comme nous, il dort d'un sommeil profond. Certains chiens ronflent, d'autres rêvent tout haut en grognant. Le chien a aussi la faculté de se réveiller aux moindres bruits légers et de réagir très vite. Un chien nerveux sursaute parfois en dormant.

  • Paragraphe 3

    Un gros dormeur ?

    Le chien est certainement le mammifère qui a besoin le moins de dormir, car il forte capacité de récupération.
    Les cycles du sommeil, c'est à dire les périodes pendant les quelles il dort sans revenir à l'état de veille, sont répartis sur vingt quatre heures. A cinq semaines, le taux de sommeil tombe à 65% en moyenne et se stabilise pour le restant de la vie du chien. La période la plus favorable à l'endormissement va de 13 heures à 5 heures du matin ; tous les canidés restent en général dans les Bras de Morphée de 21 heures à 4 heures sans interruption. Chaque cycle inclut deux phases : celle du sommeil profond et celle du sommeil paradoxal, pendant lequel ont lieu les rêves.

  • Paragraphe 4

    Veille / sommeil

    La structure du sommeil chez le chiot n'est pas encore organisée. Normalement le sommeil est constituée de trois cycles. Chacun des cycles comprend deux phases qui s'enchaînent :

    - il y a le sommeil profond ou sommeil lent, parce que l'activité cérébrale y est lente avec différents paliers de sommeil profond. Pendant cette phase, l'activité cérébrale est ralentie. Le tonus musculaire est conservé. Le chiot connaît beaucoup de périodes de sommeil profond. Il rêve pendant approximativement 90% de son temps. Pour le chien adulte, c'est le contraire, le sommeil paradoxal ne représente plus que 35% de la durée du cycle. Chaque phase de sommeil paradoxal dure 6 minutes et apparaît toutes les 20 minutes.

    - Quand le sommeil profond est terminé, on passe directement à la phase du sommeil paradoxal ou rapide. Cette phase est rapide car parce que l'activité électrique est rapide. Et paradoxal parce que, bien que l'individu soit en train de dormir, son cerveau présente une activité électrique qui ressemble à celle de l'état de veille, c'est le moment où l'on rêve même quand on est un chien. Pendant ce cycle, le relâchement musculaire y est maximal, mais les ondes cérébrales rappellent celles de l'état de veille.

    Les cycles de sommeil du chien adulte ressemblent beaucoup à ceux de l'homme. c'est à dire qu'ils durent environ deux heures en moyenne, avec une demie heure de sommeil profond et une trentaine de minutes de sommeil paradoxal.

  • Paragraphe 5

    Troubles

    Comme nous, le chien peut présenter certaines pathologies liées aux troubles du sommeil. En cas d'augmentation du temps passé à dormir, on parle d'hypersomnie, provoquée par une maladie héréditaire, la narcolepsie-cataplexie, elle touche surtout les labradors, les caniches nains, les bassets-hounds et les pinschers moyens ; en cas de diminution, c'est l'insomnie, qui peut être due à de nombreuses pathologies.