Loin de la maternité : que dois-je faire pour vivre sereinement ma grossesse ?

Être enceinte peut être éprouvant – et encore plus lorsque vous vous inquiétez pour votre logement ou votre statut de sans-abri ou encore si vous vivez très loin de votre maternité.

Vous venez peut-être d’apprendre que vous êtes enceinte et vous craignez d’être expulsée de chez vous ou de ne pas arriver à la maternité lorsque vient le moment d’accouchement. Ou peut-être êtes-vous déjà enceinte de quelques mois et votre propriétaire vous expulse.

Quelle que soit votre situation, si vous êtes enceinte et que vous avez besoin d’un logement, vous pouvez bénéficier d’un soutien ou demander un hébergement temporaire non médicalisé grâce à l’engagement maternité.

Profiter de l’engagement maternité pour vivre sereinement la grossesse

Si vous êtes sans domicile ou vous habitez loin d’un centre hospitalier et que vous remplissez les conditions requises, vous pouvez bénéficier d’un engagement maternité. En effet, si le centre hospitalier ou la maternité en charge de votre suivi de grossesse se situe à plus de 45 minutes du lieu où vous vivez, l’Engagement Maternité est une meilleure solution. Grâce à MyHospitel, une plateforme spécialisée dédiée à l’Engagement Maternité, vous pourrez choisir une chambre dans l’un des hôtels ayants contracté avec votre hôpital ou votre maternité. Mais avant tout, parlez à votre médecin ou votre sage-femme. Et pour en savoir plus, consultez le site https://www.myhospitel.fr/vous-etes-enceinte.

Le conseil municipal m’aidera-t-il ?

Si la municipalité estime que vous êtes sans domicile, éligible et que vous avez un besoin prioritaire, elle doit vous fournir un logement d’urgence ou temporaire.

Vous avez des droits en matière de logement si vous êtes enceinte ou si vous avez des enfants. Vous êtes dans le besoin prioritaire si vous :

  • Etes enceinte (quel que soit le stade de votre grossesse). Vous aurez besoin d’une lettre d’un médecin ou d’une sage-femme confirmant que vous êtes enceinte, alors rendez-vous chez votre médecin généraliste dès que possible.
  • Vous avez des enfants âgés de moins de 16 ans ou de moins de 19 ans et vous poursuivez des études à temps plein.

Quel type de logement vais-je obtenir ?

Vous bénéficierez d’un logement d’urgence ou temporaire pendant que le conseil évalue votre demande. Il peut s’agir d’un foyer ou d’une chambre d’hôte, si aucun autre logement n’est disponible.

Le logement temporaire n’est pas nécessairement situé dans votre quartier, bien que le conseil prenne en considération des facteurs tels que l’endroit où vos enfants vont à l’école. Mais, il faut se rappeler que si vous refusez un logement temporaire, la municipalité ne pourra pas vous fournir d’autres aides.

En fonction de votre situation, vous pouvez prétendre à un logement à plus long terme. Il peut s’agir d’une place dans un logement spécialement conçu pour les mères et les bébés. Dans ce type de logement, il peut y avoir des travailleurs sociaux pour vous aider à vous adapter à votre rôle de mère.Vous pouvez également vous adresser aux associations locales de logement pour qu’elles vous aident à trouver un logement à court ou à long terme.